La location-vente donne une dimension humaine à la transaction. Cette option d’achat donne une nouvelle vie à la maison. Le principe de cet achat immobilier consiste à accéder à la propriété de manière progressive. Ce mode d’achat d’appartement ou de maison fait partie des opérations les plus répandues en France entre les particuliers.

Description de la location-vente

Le processus d’achat en location-vente représente un transfert de propriété du bien immobilier loué. Lors de cette transaction, on distingue 2 contrats : celui du bail et de la vente. Pour accomplir la location-vente, il faudra respecter certaines conditions. Il faut par exemple qu’un notaire soit obligatoirement présent lors de la conclusion du contrat. L’autre obligation consiste à procéder à la publication de la conclusion du contrat de location-vente au bureau des hypothèques.

Le contrat de ce type de transaction immobilière doit stipuler certaines informations obligatoires : le bien concerné par la transaction, la date d’entrée en location, les garanties, le prix de vente et modalités de paiement, montant de la redevance mensuelle, les charges encombrantes au locataire-acheteur… L’avantage de la location-vente de maison est que l’on permet à une famille de découvrir la maison de son enfance avant d’en devenir propriétaire.

La durée de location permet au locataire de prendre conscience de l’importance de devenir propriétaire. Ceux qui souhaitent se lancer dans la location-vente de maison peuvent être accompagnés par un professionnel. Pour bénéficier d’un accompagnement humain et sécurisé, on peut faire appel à quasiaqui.fr/. Cet expert de l’immobilier intervient dans différentes étapes nécessaires pour accomplir une location-vente en toute sérénité.

Avantages du mode d’acquisition de location avec option d’achat

Ceux qui choisissent de devenir propriétaires en ayant recours à l’accession progressive à la propriété bénéficient de plusieurs avantages. Le futur propriétaire n’est pas obligé de contracter de crédit immobilier. Ainsi, il n’est pas nécessaire de s’endetter auprès d’une banque et de posséder un apport personnel. L’achat d’appartement en location-vente est une solution très utile aux primo-accédants. Cette démarche implique au locataire-acheteur un versement de 5 % du prix de vente du bien au propriétaire-vendeur. Cette opération doit se faire lors du dépôt préliminaire de la transaction. Le paiement est plus accessible comparé à l’apport personnel nécessaire pour l’obtention d’un crédit immobilier. Ce dernier s’élève souvent à 30 % du montant de la vente.

Autre avantage, la location-vente est une opération de crédit soumis au régime des prix à la consommation. Cela implique l’application du taux effectif global (TEG). Les taux d’intérêt du contrat ne peuvent dépasser le TEG. Dans ces conditions, l’achat d’un appartement en location-vente peut être plus attrayant qu’une location-accession. Ce type de contrat octroie au locataire-acquéreur certains droits réservés au propriétaire du bien. Il pourra par exemple participer aux assemblées générales ainsi qu’aux réunions du syndicat de copropriété.

La location avec option d’achat (LOA) présente un inconvénient. En effet, la confirmation de la transaction par le propriétaire-vendeur peut être annulée. Il doit dans ce cas prévenir le locataire-acheteur 3 mois avant la fin du délai du bail au plus tard. La lettre informant l’annulation de la vente doit se faire par lettre recommandée avec accusé de réception.

Qui peut bénéficier de la location immobilière avec option d’achat ?

Une location-vente de maison convient aux personnes qui veulent acheter un logement. La LOA intéresse particulièrement les futurs primo-accédants qui n’ont pas les moyens d’obtenir un crédit immobilier. Il s’agit notamment des jeunes actifs, les personnes qui viennent de divorcer, ceux qui ont un faible pouvoir d’achat… Quant au crédit-bail immobilier, le contrat convient aux entrepreneurs qui souhaitent faire financer son investissement. La démarche permet aux professionnels de devenir propriétaires de leurs établissements à l’échéance du contrat de location. Le professionnel pourrait devenir propriétaire sans avoir besoin de préparer une mise de fonds importante.