En quête d’une maison à vendre ou à louer dans la région d’Andernos-les-Bains ? Vous pouvez soit faire appel à un professionnel, soit mener seul les recherches. Mais quelle est la meilleure solution ? Si l’on fait appel à un expert, combien prévoir pour la rémunération ?

Comment trouver des maisons à louer ou à vendre à Andernos-les-Bains ?

Pour trouver un bien immobilier à Andernos, vous avez 2 alternatives. La première, consiste à consulter les annonces. En ligne ou dans les journaux, vous aurez accès à une offre très variée. Il est même possible de s’abonner sur internet pour être informé en temps réel des nouvelles annonces. Toutefois, il faudrait filtrer les offres et contacter un à un les propriétaires pour fixer un rendez-vous, organiser les visites et négocier. L’inconvénient ? Cette option nécessite une grande disponibilité de votre part. Et sans l’accompagnement d’un expert du bâtiment, vous aurez du mal à détecter les vices cachés au moment de la visite. Vous ne pourrez donc pas évaluer correctement le montant des travaux à réaliser pour remettre en état le logement. La seconde, quant à elle, c’est de faire appel à un professionnel. Pour vous aider à concrétiser votre projet, mieux vaut recourir à une agence immobiliere Coeur de Bassin. Étant au courant des derniers logements mis en vente ou en location, il est en mesure de vous trouver la maison de vos rêves dans les plus brefs délais. D’ailleurs, vous pouvez lui confier de A à Z la recherche et vous concentrer sur le cœur de votre métier. Connaissant très bien le secteur, vous ne risquez pas d’acheter ou de louer un bien à un prix excessif. Enfin, la transaction sera plus sécurisée ! Si vous vous êtes décidé à passer par un agent, voir ici.

Que vérifier avant l’achat d’une maison ?

Il s’agit de votre première expérience ? L’achat d’un immobilier coeur de bassin ne se fait pas sur un coup de tête, même si vous avez eu un coup de cœur. Certains éléments doivent impérativement être vérifiés. D’abord, faites un point sur l’environnement de votre futur logement : le quartier est-il calme ? Est-ce une copropriété ? Qui seront vos voisins ? Si la maison se trouve dans un quartier proche des commodités, c’est un vrai plus. Au moment de la visite, scrutez chaque recoin afin de détecter d’éventuels défauts ou vices cachés : l’état des installations électriques, des sanitaires, de la cuisine, des murs, des ouvertures, des plafonds, des sols… La maison doit être aussi bien ventilée et assurez-vous qu’il n’existe aucune trace d’humidité ou de fuite d’eau. Ces petits détails peuvent faciliter la négociation. Il est d’ailleurs préférable de vous faire accompagner par un connaisseur ou même un professionnel. Ensuite, estimez le montant de l’achat afin d’évaluer s’il s’agit d’une bonne affaire ou non : prix de vente, travaux de rénovation, taxe foncière ou d’habitation, frais de notaire, charges de copropriété… En tout cas, prenez le temps de visiter d’autres appartements et comparez avant de prendre une décision.

À combien s’élève la rémunération d’une agence immobilière ?

Les honoraires d’une agence ne sont pas encadrés par la loi. Les professionnels sont donc libres de fixer leurs tarifs. Néanmoins, dans la plupart des contrats, la rémunération est proportionnelle au prix de vente. C’est le cas de l’Agence ICDB. Généralement, les agents se basent sur le montant de la transaction. Un pourcentage moindre est souvent appliqué aux maisons de grande valeur. Attention ! Les frais doivent être affichés en TTC à l’entrée de l’agence ou en vitrine. Quoi qu’il en soit, aucun paiement n’est dû qu’à la signature du contrat définitif. Normalement, les frais sont à la charge du vendeur, sauf s’il existe une clause contractuelle prévoyant le contraire. Mais il est quand même possible de partager les frais entre les deux parties.

Remarque : dans le cadre d’une location, selon la loi Alur de mars 2014, la commission est entièrement à la charge du propriétaire-bailleur.