Caractérisé par un rendement sûr, non soumis à la volatilité et aux fluctuations du marché, le placement en SCPI intéresse davantage de monde. Il faut reconnaître qu’investir dans une société civile de placement immobilier est très avantageux, surtout quand on sait que l’entrée au capital peut se faire avec seulement quelques centaines d’euros. Cependant, la réussite de votre placement dépend principalement de votre degré de maîtrise du fonctionnement d’une SCPI. À ce sujet, qu’y a-t-il donc à savoir ?

Qu’est-ce qu’une SCPI ?

La société civile de placement immobilier est une entreprise spécialement créée pour faire des placements immobiliers. L’unique objectif d’une SCPI est de faire du profit pour le compte des associés. Les bénéfices sont ensuite répartis entre les investisseurs, au prorata de leurs apports au capital. Par conséquent, pour réaliser les meilleurs profits, vous devez investir dans les meilleurs SCPI.

En effet, la SCPI regroupe plusieurs associés, autour de son objet social. Ayant le statut d’investisseur, chaque associé participe au capital social. Les fonds sont ensuite utilisés pour l’acquisition de biens immobiliers, en vue de la location ou de la revente. À termes, chaque associé perçoit des revenus issus des bénéfices réalisés sur les différentes opérations. Il convient tout de même de préciser que le rendement de la SCPI dépend principalement de l’objet social de la société.

Quels sont les différents types de SCPI ?

C’est dès la création de la SCPI qu’il est établi s’il s’agit d’une SCPI fiscale ou d’une SCPI de rendement. Chacune détient un fonctionnement singulier et donne droit à des avantages différents.

La SCPI fiscale

Comme son nom l’indique, la SCPI fiscale vous permet de jouir de plusieurs avantages fiscaux, en plus des revenus locatifs qu’elle vous assure. Lorsque vous investissez dans cette SCPI, vous avez droit à des réductions d’impôt de divers ordres, à condition d’investir dans l’immobilier d’habitation. Dans le principe, les réductions d’impôt sont dues lorsque vous investissez via un dispositif de défiscalisation. A vous de choisir parmi les meilleures SCPI

SCPI Pinel

Le plus célèbre actuellement est la loi Pinel. Reconduite jusqu’en 2021, elle accorde des réductions d’impôts lorsque vous investissez dans des biens d’habitation neufs. Les réductions sont de 12%, 18% et 21% lorsque l’investissement est réalisé sur 6, 9 ou 12 ans. Par contre, le logement doit être acquis dans l’une des zones éligibles et la location doit se faire dans le respect des plafonds de ressources et de loyers.

SCPI Malraux

Pour finir, votre placement peut se faire dans une SCPI Malraux. Soumise au dispositif de défiscalisation Malraux, elle donne droit à une réduction d’impôt « one shot ». Dans la limite de 100 000€ de travaux de rénovation, vous pouvez réduire de 30% votre assiette fiscale. En contrepartie, l’investissement doit être réalisé sur un bien situé dans un secteur sauvegardé.

SCPI de déficit foncier

Outre la SCPI Pinel, vous pouvez également effectuer un placement dans une SCPI de déficit foncier dont la vocation est d’investir dans les biens à rénover afin de faire baisser les revenus fonciers imposables.

La SCPI de rendement

Assurer un bon rendement locatif, c’est là le principal objectif d’une SCPI de rendement. Voilà pourquoi son objet social est le placement dans des biens professionnels tels que des bureaux, des locaux commerciaux, des entrepôts, etc.

Ce type de biens est réputé pour être accessible avec un faible investissement de départ par rapport à un bien d’habitation. Pourtant, le rendement est nettement supérieur étant donné que les prix à l’acquisition ont seulement évolué de 40% au cours des dernières années, contre 120% pour l’immobilier d’habitation. À cela s’ajoutent les avantages du bail commercial ou du bail professionnel.

SCPI à capital fixe ou à capital variable

Fonctionnant suivant les règles qu’impose le statut juridique des sociétés, la SCPI est gérée par un gérant. Les modalités de création, de gestion et de fin de la société sont toutes consignées dans les statuts.

La première règle concerne la nature du capital. En règle générale, une SCPI fiscale a toujours un capital fixe tandis que la SCPI de rendement a un capital variable. Ce qui veut dire que vous pouvez augmenter votre apport dans une SCPI de rendement et vous assurer ainsi une quote-part des bénéfices plus importante.

La seconde règle est relative à la temporalité. La SCPI fiscale est créée pour une durée de vie fixée à l’avance. Elle varie entre 12 et 15 ans. La SCPI de rendement, elle, a une durée de vie illimitée. Elle offre donc une option de placement sur le long terme qui se révèle être plutôt intéressant.

Quels sont les avantages d’un placement en SCPI ?

Les avantages d’un investissement en SCPI sont nombreux :

• l’accès à la pierre est plus facile, puisque l’investissement de départ peut être limité à quelques centaines d’euros ;

• les revenus locatifs, en plus d’être garantis chaque mois, sont très intéressants ;

• le mode de gestion est nettement simplifié grâce à l’existence d’un gérant à qui incombe la réalisation des diverses formalités administratives.