Avec les nombreuses facilités accordées par l’État pour l’accès à la propriété, les sociétés civiles dédiées au placement immobilier se sont considérablement multipliées et font également l’objet d’une diversification. Ainsi, non seulement il est devenu plus simple d’investir dans l’immobilier, mais en plus vous pouvez le faire autant dans le résidentiel que dans l’immobilier professionnel. Mieux, ces sociétés permettent de bénéficier d’avantages pour le moins intéressants. Envie d’investir en SCPI ? Suivez notre guide d’investissement.

Qu’est-ce qu’une société civile de placement immobilier ?

Une société civile dédiée au placement immobilier est une entité juridique créée dans l’unique but de permettre à des investisseurs d’effectuer des placements immobiliers. En d’autres termes, vous prenez part au capital de la société, lequel sert ensuite à réaliser des investissements immobiliers. Des professionnels comme www.portail-scpi.fr peuvent vous aider à sélectionner les placements les plus intéressants pour un bon rendement SCPI.

Dans la plupart des cas, il s’agit d’achat ou de construction de biens immobiliers, en vue de les louer. Grâce à la mutualisation des fonds, l’investissement immobilier est plus intéressant. Bien entendu, la mutualisation des placements implique celle des profits et des risques. Les revenus issus de cette location sont répartis entre les investisseurs qui ont qualité d’associés. La répartition des dividendes et des pertes se fait au prorata de la participation de chaque associé.

En bref, une telle société a pour unique but de permettre aux associés de faire du profit. D’autres avantages sont accordés, en plus de celui-ci, selon la forme de la société dans laquelle vous investissez. Tout dépend de l’objectif que vous poursuivez.

Sélection SCPI : ce qu’il faut savoir avant d’investir

Les sociétés civiles de placement se distingue par leur objet social. On recense d’une part la SCPI fiscale et d’autre part la SCPI de rendement. Si toutes deux vous permettent d’investir dans l’immobilier, de nombreuses différences subsistent. Des différences que vous devriez connaître avant toute sélection SCPI.

Les actifs

Effectuer un placement dans l’une revient à investir dans l’immobilier résidentiel (appartements, maisons, villas, studios) alors que placement dans l’autre sert à acquérir et à louer des biens professionnels (immeubles de bureaux, locaux commerciaux, entrepôts, etc.).

L’objectif

Pour l’une, l’investissement fait profiter d’avantages fiscaux, notamment des réductions d’impôt. C’est généralement le cas lorsque le bien est acquis et exploité dans le cadre d’un dispositif de défiscalisation. Voilà pourquoi il existe des SCPI Pinel, des SCPI de déficit foncier ou encore des SCPI Malraux.

Pour l’autre, l’investissement est fait dans l’unique but de profiter d’un rendement nettement plus important. C’est ce que garantit un placement immobilier dans des biens professionnels, quérables à des coûts plus abordables, mais des loyers très attractifs. En plus, en raison du bail professionnel ou du bail commercial, l’investisseur jouit de certaines facilités quant aux paiements des charges. Ici, le rendement SCPI est nettement meilleur.

Le capital

Pour l’une, le capital est fixe, déterminé à la création. C’est en fonction du montant que les parts de la société sont cédées. Aucune participation n’est tolérée en cours de vie.

Pour l’autre, le capital est variable. Elle peut donc accueillir de nouveaux placements tout au long de sa vie.

La temporalité

La temporalité renvoie à la durée de vie de la société civile de placement. Pour les sociétés fiscales, la durée de vie est limitée, connue à la création et spécifiée dans les statuts. Cette durée n’excède généralement pas les 12 à 15 années. Toutefois, dans la pratique, elle se limite à 8 ans et peut être prolongée exceptionnellement à l’issue de vote de l’Assemblée générale. A termes, les biens sont revendus et les fonds redistribués entre associés.

Les SCPI de rendement, elles, ont ceci de particulier que leur durée de vie est illimitée. Dans tous les cas, une société civile a une durée de vie légale de 99 ans. Il ne tient qu’aux associés de définir dans les statuts les modalités de fin de vie.

Focus sur la SCPI Pinel

Une société de placement à but fiscal investit dans des actifs immobiliers qui relèvent d’un dispositif de défiscalisation existant. En l’espèce, la SCPI Pinel est la plus prisée. Elle accorde des réductions d’impôt sur le montant de l’investissement dans une limite de 300 000€. Les réductions progressent en fonction du nombre d’années d’investissement, à savoir :

• 12% pour 6 ans ; • 18% pour 9 ans ; • 21% pour 12 ans.

L’actif immobilier doit être situé dans l’une des zones éligibles (A, A Bis et B1) et mis en location dans le respect des plafonds de ressources et de loyers.

Pourquoi investir en SCPI?

Au nombre des avantages liés à un tel placement, on compte :

• l’accessibilité de l’investissement, limité à quelques centaines d’euros, • la simplicité de la gestion, prise en charge par un gérant ; • la possibilité de réduire son assiette fiscale ; • la garantie de revenus locatifs réguliers.