Avez-vous enfin trouvé le client idéal pour acheter votre bien ? N’oubliez pas que les étapes de la vente ne s’arrêtent pas là, vous n’êtes qu’à la moitié du processus. Il faut encore attendre un certain moment avant la conclusion de la vente finale. Pour que le futur propriétaire soit entièrement prêt pour l’acte authentique de vente, combien de temps faut-il prévoir ?

Quelles sont les deux étapes essentielles dans une vente immobilière ?

Lors d’une vente, les deux parties devraient passer au moins par deux signatures. Appelé commission de vente et signé en présence d’un notaire, le premier contrat comporte toutes les conditions de vente. En ce qui concerne la seconde signature, il s’agit de l’étape ultime de la vente immobilière, le document initial est repris et on passe à la passation de la clé. Le temps qui s’écoule entre ces deux contrats représente le délai achat maison. Qu’il s’agisse d’une vente maison entre particuliers ou en passant par une commission agence immobilière, vous devez respecter ces étapes.

Pourquoi faut-il attendre avant la deuxième signature ?

Après la signature du premier contrat, ou compromis de vente, il y a encore de nombreuses étapes à franchir pour arriver au terme du projet immobilier. C’est pour cette raison que le propriétaire (le vendeur) devrait accorder un délai achat maison minimum de quelques jours, voire des mois, au futur propriétaire (l’acheteur) pour lui laisser le temps de se préparer.

Le délai de réflexion

Après la signature du compromis de vente, l’acheteur a encore le droit de revenir sur sa décision au cas où les conditions ne lui conviennent pas. Pour lui permettre de réfléchir là-dessus, il faut lui accorder au moins 10 jours. Au cas où il veut recaler le contrat, le propriétaire est dans l’obligation de lui rendre les frais d’immobilisation qu’il a déjà payés en avance.

L’authentification des papiers administratifs

Réalisée uniquement par le notaire, cette authentification des documents permet de savoir si votre maison n’est pas soumise à un droit de préséance. Si c’est le cas, les privilégiés devraient être tenus au courant. Le notaire en profite également pour vérifier la pertinence des dossiers fournis. Pour réaliser cette étape, le droit de préemption urbain met à peu près deux mois pour déclarer l’acquisition du bien ou laisser le propriétaire vendre son bien à un client particulier.

La recherche de financement

Une maison ne s’achète pas avec les poches vides, il faut avoir une source sure pour financer le projet d’achat. En effet, l’obtention de ce financement demande encore quelque temps avant d’être validée. Le client doit constituer un dossier solide pour être éligible à un prêt immobilier. Pour y parvenir, il devrait encore engager un courtier professionnel pour comparer les différentes propositions de prêt et trouver celui qui correspond le mieux à son profil. Dans ce cas, il faut lui donner au moins un mois pour cette étape. Au minimum, il faut donc prévoir trois mois avant de conclure la dernière étape de la vente.